Social

Les cotisations forfaitaires des apprentis sont revues à la baisse dès ce mois de septembre

Ajouter aux favoris

Pour être plus précis, ce ne sont pas les cotisations elle-mêmes qui sont revues à la baisse mais leur assiette de calcul.

Lorsqu'elles ne sont pas exonérées, les rémunérations des apprentis sont assujetties à des cotisations qui sont elles-mêmes calculées à partir d'une assiette forfaitaire.

Cependant, alors que cette assiette était fixée jusqu'ici à 169 fois le montant du SMIC horaire (pour un mois de travail et quelle que soit la durée de travail applicable dans l'entreprise), un décret publié le 6 septembre dernier a ramené cette assiette à 151,67 fois le SMIC, le taux horaire à retenir étant par ailleurs celui en vigueur au 1er janvier de l'année.

Cet arrêté ne mentionnant aucune date d'entrée en vigueur, ce changement est effectif dès le lendemain de sa parution au Journal Officiel, soit le 7 septembre 2011. Il doit donc en être tenu compte dès la paye de ce mois de septembre. En pratique, les cotisations dues pour ce mois vont devoir être calculées sur deux bases différentes :

– sur la base de 169 heures pour la période de travail allant du 1er au 6 septembre ;
– sur la base de 151,67 heures pour la période allant du 7 au 30 septembre.

Le taux horaire du SMIC est quant à lui égal à 9,00 €.
Source : arrêté du 3 août 2011, J.O. Du 6 septembre.

Social

Même si c'est la dernière fois cette année, suite à la généralisation de la DSN, la DADS et le tableau récapitulatif des salaires n'en doivent pas moins être produits, sous peine d'amendes, pour le 31 janvier prochain.

Lire la suite
Aides

Ces deux aides devaient prendre fin le 31 décembre 2016. Mais finalement, l'aide à l'embauche en faveur des petites entreprises, qui s'applique également en cas d'embauche du premier salarié, est prolongée jusqu'au 30 juin 2017. Rappel des avantages de cette aide et des conditions pour en bénéficier.

Lire la suite
Social

Ces nouvelles mesures, issues d'un décret qui vient de paraître, apportent des améliorations avant, pendant et après chaque étape des procédures de contrôle. Il a pour objectif, selon le Gouvernement, d'améliorer les relations entre les professionnels et l'URSSAF.

Lire la suite