La réglementation des apports ou des avances en compte courant d’associé

  • Contenu vérifié le 10 janv. 2018

S’il est strictement interdit aux associés d’une Sarl de se faire consentir un prêt ou un découvert par leur société, rien ne s’oppose en revanche à ce qu’ils lui fassent un prêt, sous forme d’apports en compte courant d’associé.

Vous devez être abonné pour accéder à ce contenu

Toute l'information utile au gérant de SARL

Vidéo de présentation