Votre statut

Gérants majoritaires et associés uniques d'EURL : trois nouveautés pour votre régime social

Ajouter aux favoris

Les conditions pour bénéficier d'indemnités journalières, pour les Gérants et associés qui relèvent du RSI, viennent d'être en partie assouplies. Par ailleurs, des changements sur vos taux de cotisations sont annoncés.

Simplification des conditions d'ouverture du droit aux indemnités journalières maladie

Afin d'améliorer la protection sociale des assurés exerçant une profession artisanale, industrielle ou commerciale, parmi lesquels figurent notamment les Gérants majoritaires de SARL et les associés uniques d'EURL, les conditions d'ouverture du droit aux indemnités journalières maladie seront dorénavant examinées une seule fois lors de la prescription initiale de l'arrêt de travail, et non plus à chacune des prescriptions prolongeant cet arrêt initial.

Cette simplification s'applique aux indemnités dues à compter du 1er juillet 2014.

Attention : les autres conditions pour bénéficier de ces indemnités restent en revanche inchangées. Voir à cet égard Votre régime d'indemnités journalières en cas d'arrêt de travail.

Diminution de la cotisation allocation familiales

Selon le projet de loi de financement de la Sécurité sociale qui vient d'être adopté par l'Assemblée Nationale, la cotisation d'allocations familiales des non salariés dont les revenus d’activité sont inférieurs à un seuil fixé par décret, sera réduite de 3,1 points à compter du 1er janvier 2015.

Nota : selon nos informations, cette réduction de 3,1 points du taux de la cotisation (laquelle s'élève actuellement à 5,25 %) sera réservée aux non salariés dont le revenu d'activité n'excède pas 110 % du plafond annuel de la Sécurité sociale, soit 41.300 € actuellement. Au-delà de ce montant, la réduction sera dégressive afin d'éviter un effet de seuil. Un décret doit paraître à ce sujet.

Modification de la cotisation invalidité-décès

Toujours dans un esprit de simplification, les taux de la cotisation invalidité-décès, qui sont différents selon que l'on relève du régime des artisans ou de celui des commerçants, vont être harmonisés.

En fait, pour les cotisations dues à compter du 1er janvier 2015, il n'y aura plus qu'un seul taux, et celui-ci est d'ores et déjà fixé à 1,3 %.

Il en résultera une diminution de cette cotisation pour les artisans, puisque ceux-ci cotisent actuellement sur la base de 1,6 %, et une légère augmentation de leur cotisation pour les commerçants, ces derniers passant de 1,1 % actuellement à 1,3 %.

Source : Décret n° 2014-775 du 4 juillet 2014, J.O. du 8.

Votre statut

Rendez-vous annuel incontournable, cette déclaration est à remplir avec la plus grande attention car c’est à partir des informations que vous y aurez portées que le RSI calculera toutes vos charges sociales définitives de l’année passée, ainsi que vos charges provisionnelles de l’année en cours.

Lire la suite
Votre statut

Nouveaux délais de carence pour percevoir ses I.J., instauration d'un mi-temps thérapeutique indemnisé pour les non salariés, nouvelles conditions pour bénéficier des indemnités maternité... ce sont les nouveautés d'un décret qui vient d'être publié.

Lire la suite
Votre statut

Compte tenu des changements intervenus au 1er janvier, voici quel sera le montant de vos cotisations RSI en 2017, selon que vous vous situez dans votre première, votre deuxième ou votre troisième année d'activité (ou plus).

Lire la suite