Social

Elections syndicales TPE : la CGT en baisse mais toujours en tête

Ajouter aux favoris

Le Ministère du travail vient de publier les résultats des élections syndicales qui se sont déroulées du 30 décembre au 20 janvier dernier dans les entreprises de moins de 11 salariés.

Une perdante : la participation

Alors que plus de 4,5 millions de salariés étaient appelés à s'exprimer dans les urnes, seulement 331.000 l'on fait, ce qui ne représente que 7,35 % de participation, encore moins qu'en 2012 où ce taux s'élevait à 10,38 %.

Une gagnante : la CGT

Même si elle fait moins bien qu'en 2012, ou elle avait obtenu près de 30 % des voix, la CGT n'en reste pas moins une nouvelle fois la gagnante de ce scrutin, recueillant 25,12 % des suffrages exprimés. Elle est suivie d'assez loin par la CFDT (15,49 %) et FO (13,01 %), ces deux syndicats étant également en baisse par rapport à 2012.

Du côté des cadres, c'est la CFE CGC qui l'emporte largement avec 28,83 % des voix, suivie de la CFDT (19,32 %) et de la CGT (14,43 %).

Rappelons que ces élections avaient pour but de désigner :

  • le syndicat qui représentera les salariés des TPE pour les 4 prochaines années lors de leurs négociations sur les conditions de travail ;
  • les conseillers prud'homaux ;
  • ainsi que les représentants syndicaux dans les commissions paritaires régionales (CPRI), mises sur pied en juillet dernier.
Source : Ministère du travail, communiqué du 3 février 2017.

Social

A l'attention des petites entreprises, la ministre du travail et la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes ont mis en ligne cette semaine un guide pratique intitulé « Egalité femmes-hommes – Mon entreprise s'engage ».

Lire la suite
Social

Compte tenu de l'entrée en vigueur de la nouvelle convention d'assurance chômage, plusieurs changements interviennent sur les bulletins de paye des salariés à partir de ce mois d'octobre 2017.

Lire la suite
Social

Compte tenu des dispositions des ordonnances Macron du 22 septembre dernier, voici les situations dans lesquelles un licenciement peut désormais être qualifié de licenciement pour motif économique.

Lire la suite