Commercial

Une proposition de loi pour protéger les commerces de centre-ville face au e-commerce

Ajouter aux favoris

La vente en ligne va-t-elle tuer le commerce de centre-ville ? C'est en tout cas ce que pensent de nombreux commerçants, soutenus en cela par leurs élus locaux et certains parlementaires... d'où cette proposition de loi qui vient d'être déposée au Sénat.

Le commerce de centre-ville connaît déjà de graves difficultés depuis longtemps, notamment en raison du développement des grandes surfaces, mais il faut y ajouter désormais la concurrence impitoyable du commerce en ligne.

Aujourd'hui, indépendamment de la marge nécessaire à la pratique d'une activité commerciale, les prix pratiqués par les distributeurs de centre-ville sont souvent beaucoup plus importants que les prix pratiqués par leurs propres fournisseurs sur leur site de vente en ligne.

Il en résulte que les commerces de centre-ville sont de plus en plus souvent réduits à de simples vitrines d'exposition où les consommateurs viennent repérer les produits pour ensuite les acheter en ligne.

Tels sont les principaux motifs de cette proposition de loi, qui vient d'être déposée par un groupe de sénateurs, et qui vise à empêcher les fournisseurs de commerçants de centre-ville, pendant les trois mois qui suivent la mise sur le marché d'un produit, de vendre ce  produit sur internet à un prix inférieur au prix d'achat négocié entre eux-mêmes et leurs distributeurs, augmenté de la marge brute de ces derniers.

A défaut de respecter cette disposition, le fournisseur engagerait sa responsabilité et serait tenu de réparer le préjudice causé aux distributeurs des centres-villes.

A suivre...

Source : Proposition de loi n° 362, déposée au Sénat le 15 février 2013.
Fiches pratiques
Modèles de docs

240
docs

Pour répondre à tous les besoins du gérant de Sarl

Voir tous les modèles de docs

SARL-info ®

Renseignements juridiques illimités par nos experts au téléphone.

En savoir plus 

Agenda

Votre agenda personnalisé avec alertes

en savoir

Commercial

Y compris pour le e-commerce, les prochains soldes d'été débuteront officiellement le mercredi 28 juin 2017, et ils se termineront le mardi 8 août. Toutefois, des dates différentes sont retenues pour certains départements.

Lire la suite
Commercial

Instituée par la loi sur la consommation de 2014, l'interdiction pour tout professionnel de démarcher par téléphone des personnes inscrites sur une liste d'opposition est entrée en vigueur.

Lire la suite
Commercial

Un arrêté vient de renforcer les obligations d'information des consommateurs mises à la charge des entreprises proposant la location de véhicules de moins de 3,5 tonnes, sans chauffeur et sans option d'achat.

Lire la suite