Aides

Tous les détails sur la nouvelle réduction de charges pour l'embauche d'un jeune en CDI

Ajouter aux favoris

Prévue par la récente loi sur la sécurisation de l'emploi, la réduction temporaire de cotisations patronales pour l'embauche d'un jeune sous CDI va entrer en vigueur le 1er juillet prochain.

Cette nouvelle aide à l'embauche a été instituée par un récent avenant à la convention d'assurance chômage (Convention Unedic).

Elle consiste à exonérer temporairement de la cotisation patronale d'assurance chômage (4 % du salaire brut) l'embauche d'un jeune sous CDI.

Elle est désormais effective et s'applique dans les conditions suivantes :

Employeurs et salariés concernés

Tous les employeurs relevant du régime général peuvent bénéficier de cette aide, à l’exception :

  • des employeurs d’intermittents du spectacle,
  • des entreprises de travail temporaire.

Quant au jeune, il doit être âgé de moins de 26 ans à la date du 1er jour d’exécution du contrat de travail.

Contrats ouvrant droit à l'exonération

Seuls les contrats à durée indéterminée (CDI) dont le 1er jour d'exécution intervient à comper du 1er juillet 2013 ouvrent droit à l'exonération (quelle que soit la date de leur conclusion).

Nota : dans l'état actuel des textes, le contrat peut être aussi bien à temps plein qu'à temps partiel, la seule condition exigée étant qu'il soit à durée indéterminée.

Durée et modalités d'application de l'exonération

L’exonération ne s’applique que lorsque le contrat se poursuit à l’issue de la période d’essai, et elle ne débute d'ailleurs que le premier jour du mois civil suivant la fin de la période d'essai, dès lors qu'est constatée la présence du salarié à l'effectif de l'entreprise à cette date.

Par ailleurs, il ne s'agit que d'une exonération temporaire, qui ne s'applique que durant :

  • 4 mois pour les entreprises de moins de 50 salariés ;
  • 3 mois pour les entreprises de 50 salariés et plus.

Par contre, elle est a priori cumulable avec d'autres exonérations ou réductions de charges auxquelles ouvrirait droit le jeune, en particulier la Réduction Fillon.

Formalités

Cette exonération ne s'applique que sur demande de l'employeur mais celui-ci n'a aucune démarche à effectuer à cet égard.

Il lui suffit en effet de porter le montant du salaire brut du ou des salarié(s) concerné(s) sur la ligne idoine de la déclaration URSSAF (CTP 343), laquelle sera en principe libellée comme suit :

Libellé CTP Taux
RG Exo cot pat chom CDI – 26 ans 343 2,40 %

 

Sources : Communiqués Unedic (5 juin 2013) et Urssaf (20 juin 2013).
Fiches pratiques
Modèles de docs

SARL-info ®

Renseignements juridiques illimités par nos experts au téléphone.

En savoir plus 

Agenda

Votre agenda personnalisé avec alertes

en savoir

Aides

On croyait les ZFU condamnées, puisqu'elles devaient disparaître fin 2014, elles sont finalement reconduites jusqu'en 2020. Mais dans le même temps, le dispositif d'aides incitant les entreprises à s'y implanter se réduit comme « peau de chagrin ».

Lire la suite
Aides

Les entreprises qui se créent ou qui s’implantent dans une Zone de Restructuration de la Défense (ZRD) sont susceptibles de bénéficier de nombreux avantages, en particulier d’une exonération partielle de charges patronales pendant 5 ans. ll ne manquait plus que le décret d'application de cette mesure... celui-ci vient d'être publié.

Lire la suite
Economie

TVA à 21,2 %, prélèvements sociaux sur les dividendes à 15,5 %... le Premier ministre est revenu sur les mesures sociales et fiscales annoncées dimanche dernier (29 janvier), ainsi que sur le calendrier de leur mise en oeuvre.

Lire la suite