Aides

Les jeunes créateurs d'entreprises peuvent à nouveau bénéficier de l'ACCRE

Ajouter aux favoris

Alors qu'il avait été supprimé par la loi Macron, le bénéfice de l'ACCRE pour les jeunes créateurs d'entreprises de 18 à moins de 26 ans vient d'être rétabli par la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2016.

Les Gérants et associés d'une SARL qui répondent personnellement à certaines conditions et qui possèdent effectivement le contrôle de leur société peuvent  bénéficier de l'Aide à la Création ou la Reprise d'Entreprises (ACCRE).

Ce dispositif leur permet d'être exonérés de toutes les cotisations sociales (hors CSG-CRDS et cotisation formation professionnelle) dont ils sont redevables au titre de leur rémunération (dans la limite de 120 % du SMIC) au cours des douze premiers mois suivant la création ou la reprise de leur société.

Mais alors qu'ils pouvaient en bénéficier jusqu'ici, les jeunes créateurs de 18 à moins de 26 ans, ainsi que les personnes handicapées de moins de 30 ans, ont été subitement exclus de ce dispositif par la loi Macron.

Une malencontreuse erreur selon Bercy - effet collatéral imprévu d'un simple amendement de simplification -, qui vient d'être réparée par la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2016.

Les jeunes créateurs et les personnes handicapées peuvent donc à nouveau bénéficier de l'ACCRE, y compris pour la période durant laquelle ils en ont été momentanément privés, puisque la nouvelle loi les rétablit dans leur droit à partir du 1er janvier 2015.

Source : Article 21 de la Loi de financement de la Sécurité sociale pour 2016 (à paraître).

Sur le même thème, lire également :


Aides

Si vous recherchez une aide financière, que ce soit pour un projet de développement, un investissement ou une embauche, voici l'adresse qu'il vous faut...

Lire la suite
Aides

L’Etat accorde désormais une aide pour l’acquisition d'un vélo électrique. Elle peut être versée aussi bien à une personne physique qu'à une société, notamment une SARL ou une EURL.

Lire la suite
Aides

Afin de mieux répondre aux besoins des TPE et PME pour les accompagner dans leurs projets de transition écologique et énergétique, le ministère de l'environnement (avec BPIfinance) a décidé de renforcer les prêts bonifiés Prêt Eco Énergie (PEE) et Prêt Vert.

Lire la suite