Les emplois francs étendus à 700 quartiers, y compris outre-mer

  • Article publié le 25 mars 2019

15.000 € sur 3 ans pour un CDI, ou 5.000 € sur deux ans pour un CDD de plus de 6 mois, c'est le montant des aides qui peuvent être versées par l'Etat en cas d'embauche d'un demandeur d’emploi habitant dans l'un de ces quartiers.

Créés en 2013, supprimés en 2015, puis rétablis sous une nouvelle forme en avril 2018, les « emplois francs » est le nom d'un dispositif d'aide de l'Etat destiné à favoriser l'embauche de demandeurs d'emploi résidant dans certains quartiers prioritaires de la ville (QPV).

Selon le ministère du travail, 5.699 demandes ont été déposées depuis la relance du dispositif en 2018, et 4.544 acceptées. 82 % des contrats signés sont des CDI, 87 % avec des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs et 13 % avec des associations. Dans un cas sur deux, le bénéficiaire travaille en dehors du quartier où il vit.

Jusqu'ici, le dispositif ne concernait que sept territoires d’expérimentations : le département de Seine-Saint-Denis, les agglomérations de Roissy Pays de France et de Cergy-Pontoise, le territoire de Grand Paris Sud Seine, la métropole européenne de Lille, la métropole d’Aix-Marseille-Provence, la communauté urbaine d’Angers-Loire Métropole.

Mais à partir de ce 28 mars, le nouveau périmètre géographique de ce dispositif est considérablement élargi puisqu'il inclut désormais l’ensemble des quartiers prioritaires (QPV) des territoires suivants :

  • toute la région des Hauts-de-France ;
  • toute l'Ile-de-France ;
  • le département des Ardennes ;
  • les Bouches-du-Rhône ;
  • la Haute-Garonne ;
  • le Maine-et-Loire ;
  • le Vaucluse ;
  • ainsi que, pour l'outre-mer, les QPV de la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, Mayotte, La Réunion, et Saint-Martin.

Au total, ce sont quelque 700 quartiers qui sont désormais concernés, ce qui fait que plus de la moitié des habitants vivant en quartier prioritaire de la politique de la ville est désormais éligible contre un quart précédemment.

Retrouvez la liste détaillée de tous ces quartiers ainsi que les conditions et démarches pour bénéficier de cette aide dans notre fiche pratique : « Les emplois francs ».

Source : arrêté du 22 mars 2019, J.O. du 27.