Social

Jurisprudence : un salarié en CDD ne peut remplacer qu'un seul salarié absent

Ajouter aux favoris

Si un CDD peut être utilisé pour remplacer un salarié absent, notamment pendant ses congés payés, il ne peut pas en remplacer plusieurs, même successivement.

C'est ce qui ressort de l'article L.1242-12 du code du travail, lorsqu'il stipule qu'un CDD conclu pour pallier l'absence d'un salarié doit mentionner « le » nom et la qualification professionnelle de « la » personne remplacée.

Or dans une affaire jugée en juin dernier, le CDD indiquait qu'il était conclu pour « remplacements partiels successifs durant les congés payés de la période estivale ».

Erreur fatale !

Selon la cour de cassation, chaque remplacement d’un salarié pour une période déterminée doit donner lieu à la conclusion d’un contrat de travail.

A défaut de respecter cette disposition, le salarié embauché en CDD est en droit de demander aux juges la requalification de son contrat en CDI.

C'est ce qu'il a fait et obtenu en l'occurrence dans cette affaire, avec à la clef des indemnités de requalification et de rupture, ainsi que des dommages et intérêts pour licenciement dépourvu de cause réelle et sérieuse.

Source : Cour de cassation, chambre sociale, audience publique du vendredi 9 juin 2017, pourvoi n° 15-28599, non publié au bulletin

Social

Le projet de loi habilitant le Gouvernement à réformer le code du travail par ordonnances a été adopté le 13 juillet en première lecture à l’Assemblée Nationale.

Lire la suite
Social

Moins pénible en effet puisque les quatre facteurs de risque les plus controversés pourraient être retirés, et moins coûteux aussi puisque les cotisations devraient être supprimées.

Lire la suite
Social

Réforme du droit du travail, report du prélèvement à la source, hausse de la CSG, assurance chômage pour les non salariés : le calendrier prévisionnel de toutes ces mesures est désormais connu.

Lire la suite