Social

Fin du DIF : n'oubliez pas d'informer chacun de vos salariés par écrit avant le 31 janvier

Ajouter aux favoris

Plus que 8 jours ! D'ici le 31 janvier prochain, les employeurs sont tenus d'informer par écrit chacun de leurs salariés du nombre total d'heures de formation dont ils disposaient au titre du DIF à la date du 31 décembre 2014.

Depuis le 1er janvier 2015, le DIF (Droit Individuel à la Formation) a cédé  sa place au CPF (Compte Personnel de Formation).

Qu'est-ce que ça change ?

Jusqu'ici, les droits à la formation acquis par le salarié étaient calculés par l'employeur et celui-ci devait les lui communiquer par écrit au moins une fois par an.

Désormais, le calcul de ces droits va en quelque sorte être « externalisé ».

Chaque salarié va devoir ouvrir un compte sur le site gouvernemental « moncompteformation.gouv.fr ». Ce compte le suivra tout au long de sa vie et sera alimenté chaque année par la Caisse des Dépôts et Consignations à partir des données figurant sur la DADS déposée par son employeur (ou ses employeurs successifs).

Information des salariés

Même si le DIF n'existe plus depuis le 1er janvier 2015, le salarié ne perd pas pour autant les droits qu'il a acquis dans le cadre de ce dispositif au 31 décembre 2014, mais à condition qu'il les transfère sur son CPF, lors de l'ouverture de son compte sur le site référencé ci-dessus.

C'est aux salariés eux-mêmes qu'il incombe de procéder à ce transfert.

Mais à cette fin, les employeurs sont tenus de leur communiquer individuellement et par écrit, avant le 31 janvier 2015, le nombre total d'heures acquises et non utilisées au titre du droit individuel à la formation au 31 décembre 2014.

A cet effet, nous vous proposons le modèle de lettre suivant :

Modèle de lettre d'information du salarié sur ses droits acquis au titre du DIF au 31 décembre 2014

 

Si une formation DIF, prévue sur les premiers mois de 2015, a déjà été engagée financièrement, vous devez soustraire les heures du solde DIF au 31 décembre 2014. Mais dans le cas exceptionnel où cette formation ne pourrait pas se réaliser, vous devriez fournir à votre salarié, une nouvelle attestation du solde d’heures acquises au titre du DIF au 31 décembre 2014.
Source : article R.6323-7 du Code du travail.

Sur le même thème, lire également :


Juridique

Un décret vient de modifier les conditions d'exercice des activités privées de sécurité, des agences de recherches privées, et des prestataires de formation dans ce domaine.

Lire la suite
Votre statut

Le Gérant majoritaire d'une SARL relève du régime social des non salariés et, en tant que tel, verse chaque année une Contribution pour la Formation Professionnelle (CFP). A quoi cette contribution lui donne-t-elle droit ?

Lire la suite
Social

Les employeurs sont désormais tenus d’organiser, au moins tous les deux ans, un entretien avec chacun de leurs salariés, afin de discuter de leurs perspectives d'évolution professionnelle. Cette nouvelle obligation, qui concerne toutes les entreprises, petites ou grandes, est issue de la récente loi sur la formation professionnelle.

Lire la suite