Social

Fermeture annuelle : plus de chômage partiel en cas d'insuffisance de congés payés

Ajouter aux favoris

A condition que cela n'entraîne pas un fractionnement du congé principal de 24 jours ouvrables, un employeur peut décider de fermer son entreprise pour cause de congés annuels. Mais à partir de cette année toutefois, un problème va se poser si ses salariés n'ont pas assez de droits à congés payés.

Jusqu'ici, lorsqu'une entreprise décidait de fermer pour cause de congés annuels et que ses salariés disposaient d'un nombre de jours de congés inférieur à la durée de cette fermeture, ils pouvaient bénéficier d'une indemnisation au titre du chômage partiel (28,33 € par jour).

Il appartenait à l'employeur de faire une demande dans ce sens à la DIRRECTE pour tous les salariés concernés.

Nouveau

En vertu d'un décret qui vient de paraître, lui-même issu de la récente loi sur la sécurisation de l'emploi, l'ancien régime d'indemnisation au titre du chômage partiel a disparu depuis le 1er juillet dernier, pour être remplacé par un dispositif d'« indemnisation au titre de l'activité partielle ».

Dans ce nouveau régime, les deux indemnisations qui existaient jusqu'ici ― activité partielle et activité partielle de longue durée ― sont fusionnées en une seule et les règles de calcul des heures à indemniser sont simplifiées.

En outre, l'indemnisation en elle-même est désormais différenciée selon que des actions de formation sont ou non mises en œuvre pendant la période de sous-activité.

Enfin, les allocations de chômage partiel sont exclusivement réservées désormais aux salariés des entreprises qui subissent des difficultés conjoncturelles.

En d'autres termes, les demandes d'indemnisation qui devaient le cas échéant être déposées jusqu'ici en cas de fermeture annuelle de l'entreprise ne sont plus acceptées désormais.

Néanmoins, le décret précité entrant en vigueur à partir du 1er juillet 2013, les demandes déposées avant cette date pourront être prises en compte par l’administration.

Source : Décret n° 2013-551 du 26 juin 2013 relatif à l'activité partielle, Jo du 28.
Fiches pratiques
Modèles de docs

SARL-info ®

Renseignements juridiques illimités par nos experts au téléphone.

En savoir plus 

Agenda

Votre agenda personnalisé avec alertes

en savoir

Social

Un employeur n'est pas obligé de donner un pont, mais s'il le donne en revanche, le Code du travail lui impose de respecter certaines dispositions.

Lire la suite
Votre statut

Cela surprend souvent mais il en est pourtant ainsi : les Gérants, même minoritaires, n’ont pas droit aux congés payés tels qu’ils sont prévus par le Code du travail. Le fisc lui-même est sans pitié à ce sujet... Cela signifie-t-il pour autant que le Gérant ne peut pas s’offrir des vacances bien méritées ? Non bien sûr… mais encore faut-il être prévoyant à ce sujet.

Lire la suite
Social

Ceci nécessite toutefois l'accord de l'employeur et le don ne peut en tout état de cause être effectué que dans le cadre de circonstances et conditions bien précises.

Lire la suite