Fiscal

Bâtiment : des précisions sur le taux de TVA applicable aux mezzanines, vérandas et terrasses

Ajouter aux favoris

Suite à la disparition, depuis le 1er mars dernier, des notions de "Shon" - surface hors oeuvre nette - et de "Shob" - surface hors oeuvre brute -, l'Administration vient de préciser le taux de TVA désormais applicable aux constructions de mezzanines, de terrasses ou de vérandas.

Mezzanines

L’installation d’une surface de plancher d’une hauteur sous plafond inférieure ou égale à 1,80 mètre (notamment les mezzanines) est soumise au taux réduit de 7% quelle que soit sa surface (sous réserve bien entendu que les travaux portent sur des locaux d’habitation achevés depuis plus de deux ans et pour autant que les autres conditions d’application du taux réduit sont réunies).

Terrasses

La construction d’une terrasse et de tout autre espace non clos et non couvert reste soumise dans tous les cas au taux normal de la TVA.

Vérandas

La construction d’une véranda sur une terrasse achevée depuis plus de deux ans, pour autant que les autres conditions d’application du taux réduit soient réunies, n’est éligible au bénéfice du taux réduit de 7 % que si la surface de plancher de la construction des locaux existants n’est pas augmentée de plus de 10 % et que la nouvelle surface de plancher n’excède pas 9 m2.

Les conditions d’application du taux réduit de la TVA aux travaux de construction d’une véranda sont donc désormais harmonisées.

Ainsi, que la véranda soit construite sans terrasse préexistante, sur une terrasse achevée depuis moins de deux ans ou sur une terrasse achevée depuis plus de deux ans, elle n'est éligible au bénéfice du taux réduit de 7 % que si la surface de plancher de la construction des locaux existants n’est pas augmentée de plus de 10 % et que la nouvelle surface de plancher n’excède pas 9 m2, toutes autres conditions remplies par ailleurs.

Entrée en vigueur

Les nouvelles dispositions ci-dessus s’appliquent aux prestations de services dont le fait générateur, c’est-à-dire l’exécution complète du service, est intervenu à compter du 15 mai 2012.

Toutefois, lorsque les travaux ont fait l'objet d'un devis signé et daté avant le 15 mai, ainsi que du versement d'un acompte avant cette date, l'appréciation du bénéfice du taux réduit de TVA au regard des notions de Shon et de Shob est admise.

Source : Instruction fiscale 3 C-4-12 du 4 mai 2012, B.O.I. N° 54 du 15 mai.


 

Fiches pratiques
Modèles de docs

SARL-info ®

Renseignements juridiques illimités par nos experts au téléphone.

En savoir plus 

Agenda

Votre agenda personnalisé avec alertes

en savoir

Fiscal

Alors qu'ils étaint gelés depuis trois ans, voici les nouveaux seuils de chiffre d'affaires que les entreprises ne devront pas dépasser en 2017 pour continuer à bénéficier du régime de la franchise en base de TVA ou du réel simplifié.

Lire la suite
Fiscal

Sur simple demande de l'Administration, les entreprises sont désormais tenues (sous peine d'une amende de 5.000 €) de lui transmettre une copie de leur comptabilité informatisée. Cette nouvelle forme de contrôle fiscal, appelée "examen de comptabilité", a été instituée par la récente loi de finances rectificative pour 2016.

Lire la suite
Fiscal

Nouveaux plafonds d'amortissement, déduction partielle de la TVA sur l'essence, nouveaux cas d'exonération de TVS, telles sont les trois nouveautés qui concernent les voitures de sociétés à partir de cette année.

Lire la suite