Un salarié peut-il fractionner son congé de paternité ?

  • Contenu vérifié le 29 déc. 2019

Réponse : non. Le droit au congé de paternité, ouvert à tout salarié père d’un nouvel enfant, ainsi qu'au conjoint salarié de la mère ou la personne salariée liée à elle par un PACS ou vivant maritalement avec elle, doit être utilisé dans un délai de quatre mois à compter de la naissance de cet enfant (sauf report pour cause d’hospitalisation de celui-ci). Il se cumule avec le congé de naissance de trois jours, auquel il peut le cas échéant être accolé.

Sa durée maximale est de 11 jours calendaires (18 jours en cas de naissances multiples), mais le Code du travail stipule expressément qu’il s’agit de jours consécutifs.

Enfin, le salarié doit informer son employeur du point de départ de son absence et de la date de son retour au moins un mois à l’avance (Articles L.1225-35 et L.1225-36 du Code du travail).

Sur le même thème, lire également :