Les jours fériés, et la journée de solidarité pour l’autonomie des personnes âgées

Ajouter aux favoris

Hormis le cas particulier du 1er mai, qui, sauf exceptions, est en principe obligatoirement chômé, l’interdiction d’emploi les jours fériés ne vaut normalement que pour les apprentis ou les jeunes de moins de 18 ans travaillant dans certains secteurs. Nonobstant, la plupart des conventions collectives prévoient que ces jours doivent être chômés par tous les salariés, sans réduction de salaire et sans pouvoir être “récupérés”.
 


Les catégories de fiches
Pour répondre à tous vos besoins


Social
Commercial
Economie
Fiscal
Juridique
Aides
Votre statut

SARL-info ®

Renseignements juridiques illimités par nos experts au téléphone.

En savoir plus 

Agenda

Votre agenda personnalisé avec alertes

en savoir


En principe, la période des congés applicable dans chaque entreprise est fixée par la convention collective. A défaut, c’est à l’employeur qu’il appartient de fixer les dates de départ et de retour.
 

Lire la suite

Depuis le 1er janvier 2002, toutes les entreprises sont tenues d’appliquer la nouvelle durée légale du travail, à savoir 35 heures par semaine. Par ailleurs, si la rémunération du salarié peut être fixée librement par l’employeur, elle ne peut toutefois être inférieure au SMIC ou au minimum fixé par la convention collective.

Lire la suite

Indépendamment des congés payés proprement dits, les salariés peuvent prétendre à des autorisations d’absences ou à des congés spécifiques pour raisons familiales. L’employeur ne peut ni les refuser, ni les différer. Il en est ainsi notamment en cas de naissance ou d’adoption d’un enfant, en cas de mariage ou de PACS du salarié,  ou de l’un de ses enfants, ou en cas de décès de certains membres de sa famille.

Lire la suite