Pourquoi la revente d'un véhicule de société se traduit presque toujours par la réalisation d'une plus-value imposable ?

  • Contenu vérifié le 19 févr. 2019

Lors de la revente d'un véhicule d'entreprise, ce n'est pas le prix de vente lui-même qui est soumis à l'impôt, mais la plus-value éventuellement réalisée.

NB : Cette fiche est intégrée au dossier  : « Ce qu'il faut savoir en cas de revente d'un véhicule de société ».

Vous devez être abonné pour accéder à ce contenu

Toute l'information utile au gérant de SARL

Vidéo de présentation