TVA : les acomptes peuvent parfois être assimilés à des arrhes...

Ajouter aux favoris

Les acomptes versés sont en principe assujettis à la TVA dès leur perception. Cependant, la Cour Administrative d’Appel de Bordeaux a jugé que lorsqu’il ressort des conditions générales de vente que des acomptes seraient conservés en cas d’annulation de la commande par le client (à titre d’indemnisation du préjudice subi par le vendeur), ils peuvent être regardés comme des arrhes et sont donc exonérés de TVA.

(CAA Bordeaux, arrêt n° 04-1631 du 25-11-2007).

Fiches pratiques
Modèles de docs

SARL-info ®

Renseignements juridiques illimités par nos experts au téléphone.

En savoir plus 

Agenda

Votre agenda personnalisé avec alertes

en savoir

Fiscal

En plus de la vérification de comptabilité proprement dite, le classique « contrôle fiscal », le fisc dispose désormais d'un nouveau droit de contrôle au sein des entreprises qui déposent une demande de remboursement d'un crédit de TVA.

Lire la suite
Fiscal

L'administration a apporté cet été de nouvelles précisions sur l'obligation pour les entreprises d'utiliser des logiciels ou des systèmes de caisse sécurisés à partir du 1er janvier 2018, notamment en ce qui concerne et les matériels visés et les entreprises concernées.

Lire la suite
Fiscal

Voici les taux de change à utiliser pour la conversion des factures reçues en septembre 2017 et pour la DEB ou pour la Déclaration Européenne de Services à déposer en octobre.

Lire la suite