Social

Auto-entrepreneur : le statut maintenu mais les cotisations revues à la hausse

Ajouter aux favoris

Comme auparavant, les auto-entrepreneurs qui ne réalisent aucun chiffre d'affaires n'ont pas de cotisations à payer. Mais pour les autres en revanche, les taux sont relevés.

Pris pour l'application de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2013, un décret publié le 31 décembre dernier a relevé les taux des cotisations sociales dont sont redevables les auto-entrepreneurs.

Selon le Gouvernement, le but de ce relèvement est de garantir un niveau équivalent de cotisations entre les auto-entrepreneurs et les travailleurs indépendants qui relèvent du régime traditionnel.

Ces nouveaux taux sont applicables à compter du 1er janvier 2013 et ils s'établissent comme suit :

Activité Taux 2012 Taux 2013
Achat-vente 12 % 14 %
Professions libérales 18,3 % 21,3 %
Autres activités 21,3 % 24,6 %

Suite à ce relèvement, l'auto-entrepreneur exerçant une activité d'achat-vente et réalisant un chiffre d'affaires annuel de 81.500 € (maximum autorisé) devra s'acquitter d'un supplément de charges de 1.630 € par rapport à 2012.

Tandis qu'un professionnel libéral et un prestataire de services réalisant 32.600 €, paieront respectivement 978 € et  1.075 € en plus.

Source : Décret n° 2012-1551 du 28 décembre 2012, J.O. du 30.

Sur le même thème, lire également :

Fiches pratiques
Modèles de docs

SARL-info ®

Renseignements juridiques illimités par nos experts au téléphone.

En savoir plus 

Agenda

Votre agenda personnalisé avec alertes

en savoir

Votre statut

Deux jours seulement avant son élection, celui qui n'était encore que le leader d'En Marche! a précisé ses intentions à propos de son projet d'adossement du RSI au régime des salariés.

Lire la suite
Votre statut

Rendez-vous annuel incontournable, cette déclaration est à remplir avec la plus grande attention car c’est à partir des informations que vous y aurez portées que le RSI calculera toutes vos charges sociales définitives de l’année passée, ainsi que vos charges provisionnelles de l’année en cours.

Lire la suite
Votre statut

Nouveaux délais de carence pour percevoir ses I.J., instauration d'un mi-temps thérapeutique indemnisé pour les non salariés, nouvelles conditions pour bénéficier des indemnités maternité... ce sont les nouveautés d'un décret qui vient d'être publié.

Lire la suite