Votre statut

Gérants majoritaires : les conditions dans lesquelles vos cotisations RSI peuvent être prises en charge par votre société

Ajouter aux favoris

Ni le fisc, ni le RSI ne s'opposent à ce que les cotisations personnelles des Gérants majoritaires soient prises en charge par leur société. Mais la Cour de cassation, qui vient de se prononcer à ce sujet, est en revanche beaucoup plus exigeante.

Le point de vue du fisc

Pour le fisc, la prise en charge par une société des cotisations de son dirigeant est assimilée à un avantage en espèces (non imposable), et donc à une rémunération.

En conséquence, ces cotisations sont déductibles du résultat de la société, mais à condition que, additionnées à la rémunération proprement dite, ainsi qu'aux autres avantages directs et indirects dont a éventuellement bénéficier le Gérant, elles ne confèrent pas à cette rémunération un caractère excessif par rapport au service rendu.

Pour plus de détail à ce sujet, voir notre fiche pratique :Les risques d'une rémunération trop élevée.

Les précisions ci-dessus ont été apportées uniquement pour les cotisations dues sur la rémunération. En revanche, l'Administration ne s'est toujours pas prononcée sur la déductibilité ou non des cotisations due sur la part des dividendes excédant 10 % du capital.

Le point de vue du RSI

Le RSI ne s'oppose pas lui non plus à ce que les cotisations d'un Gérant majoritaire soient prises en charge par sa société. Cependant, ceci ne lui est pas opposable.

Ces cotisations restent en effet dans tous les cas personnelles au Gérant.

Il en résulte qu'en cas de défaillance de la société, le Gérant reste le seul interlocuteur du RSI et, surtout, le seul débiteur des cotisations.

Le point de vue de la Cour de cassation

Dans une affaire récente, les juges de la cour suprême ont eu à se prononcer sur le cas d'un Gérant qui, après avoir été révoqué, réclamait à sa société le remboursement des cotisations qu'il avait acquittées personnellement pendant l'exercice de sa fonction.

Verdict : les cotisations d'un Gérant majoritaire ne peuvent être prises en charge par la société que lorsque les statuts ou une décision collective des associés l’ont prévu.

Le principe est donc le même que pour sa rémunération.

Source : Cour de cassation, chambre commerciale ; Audience publique du mardi 20 janvier 2015 ; Pourvoi n° 13-22709, non publié au bulletin.

Votre statut

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2017 a été définitivement adopté par le Parlement. Plusieurs mesures concernent les Gérants qui relèvent du RSI, ainsi que les Gérants majoritaires qui exercent dans les DOM.

Lire la suite
Votre statut

Saisie pour donner son avis à ce sujet , la cour de cassation vient de faire connaître sa position.

Lire la suite
Votre statut

Depuis son extension en 2013 aux Gérants majoritaires de SARL et à leur conjoint, l'assujettissement des dividendes au RSI a suscité bon nombre de questions, y compris de la part de parlementaires. Mais force est de constater que le ministère des finances reste totalement muet (ou fait la sourde oreille...) face à ces interrogations pourtant justifiées. Quelques exemples...

Lire la suite