Redevances SACEM : la réglementation et vos obligations déclaratives

Ajouter aux favoris

Magasin de détail ou grande surface, café ou restaurant, salon de coiffure ou autres, tout établissement ouvert au public qui diffuse de la musique en fonds sonore, dans un but d'agrément pour la clientèle, est tenu de s'acquitter des redevances SACEM.


Les catégories de fiches
Pour répondre à tous vos besoins


Social
Commercial
Economie
Fiscal
Juridique
Aides
Votre statut

SARL-info ®

Renseignements juridiques illimités par nos experts au téléphone.

En savoir plus 

Agenda

Votre agenda personnalisé avec alertes

en savoir


Tout café ou restaurant, y compris les établissements de restauration rapide, qui diffuse de la musique en fond sonore, dans un but d'agrément pour sa clientèle, est tenu de se déclarer à la délégation locale de la Société des Artistes, Compositeurs et Editeurs de Musique (Sacem), et doit lui verser, au titre des droits d'auteurs et de la rémunération des artistes-interprètes, deux redevances annuelles dont les montants sont fixés comme suit :

Lire la suite