Votre statut

RSI : les deux tiers des caisses régionales vont être supprimées

Ajouter aux favoris

D'ici trois ans, les 25 caisses régionales métropolitaines du RSI vont se regrouper autour de 9 caisses seulement. But de la manoeuvre : rendre le traitement des dossiers plus rapide et plus fiable.

Cette nouvelle organisation, qui sera effective à partir du 1er janvier 2019, se calquera sur le redécoupage géographique des régions.

Elle va aussi permettre aux nouvelles caisses d'atteindre une taille critique. Parmi les 25 caisses actuelles, certaines emploient 300 agents et d'autres seulement 100. Avec la réorganisation, les caisses disposeront chacune de 400 collaborateurs en moyenne.

Le but est de regrouper les fonctions support des caisses, comme les affaires juridiques ou les ressources humaines, pour les optimiser, dégager ainsi des marges de manœuvre supplémentaires en vue de les redéployer sur le terrain.

Au final, 80% du projet va être consacré à améliorer la qualité de service. Le but est de rendre le traitement des dossiers plus rapide, plus fiable et plus homogène. Cela va concerner aussi bien l'inscription au RSI que l'appel et le recouvrement des cotisations, la liquidation des droits retraite ou encore le versement des pensions.

Les caisses qui vont fusionner

1° Alsace, Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Bourgogne et Lorraine ;
2° Auvergne, Alpes (Grenoble) et Rhône (Lyon) ;
3° Côte d'Azur et Provence-Alpes ;
4° Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées ;
5° Limousin, Poitou-Charentes et Aquitaine ;
6° Bretagne et Pays de Loire ;
7° Basse-Normandie, Haute-Normandie et Centre ;
8° Picardie et Nord - Pas-de-Calais ;
9° Paris Centre, Paris Est et Paris Ouest.

Les conseils d'administration de chacune des 9 caisses issues des fusions ci-dessus seront composés de 36 membres élus, 18 artisans et 18 commerçants, dont, dans chaque cas, 12 en exercice et 6 retraités.

Source : Décret n° 2016-171 du 18 février 2016, J.O. du 21.

Votre statut

C'est désormais officiel : à partir du 1er janvier 2018, le régime social des indépendants sera fondu dans le régime général des salariés.

Lire la suite
Votre statut

C'est pour ce 9 juin, dernier délai, que les Gérants majoritaires de SARL - ainsi que les associés uniques d'EURL - doivent déposer leur DSI via internet. Tout retard entraîne une majoration de 5 % des cotisations, voire une taxation d'office !

Lire la suite
Votre statut

Afin de mettre un terme à l'un "des plus grands fiascos de l'histoire de la protection sociale en France", l’interlocuteur social unique va être remplacé par une... « structure de pilotage national unique ».

Lire la suite