Les aides à l'embauche de personnes handicapées revues à la baisse

  • Article publié le 4 avr. 2016

Pour les contrats conclus à partir de ce mois d'avril 2016, l’Agefiph a décidé de réduire de façon drastique certaines des aides qu'elle attribue en cas d'embauche d'une personne handicapée.

L'aide à l'insertion professionnelle (AIP) divisée par deux

Cette aide est attribuée pour l'embauche d'une personne handicapée parmi les plus éloignées de l’emploi, c'est-à-dire présentant au moins l'une des caractéristiques suivantes :

  • agée de 45 ans et plus.
  • demandeur d'emploi ayant travaillé moins de 6 mois consécutivement dans les 12 mois précédant le recrutement.
  • sortant d'un établissement du secteur protégé ou adapté (Impro, Ime, Esat, EA, CRP).
  • embauchée par le même employeur en CDI ou CDD (minimum 12 mois) suite à un ou plusieurs contrats totalisant au moins 6 mois dans les 12 derniers mois.

Fixée jusqu'à 4.000 € pour une embauche à temps plein et à 2.000 € pour une embauche à temps partiel, ces montants sont respectivement ramenés à 2.000 € et 1.000 € pour les contrats conclus à compter du 1er avril 2016.

Les aides à l’alternance également revues à la baisse

Alors qu'elle allait jusqu'ici de 1.500 à 13.000 €, l’aide au contrat d’apprentissage est désormais comprise entre 1.000 € pour un contrat d’une durée de six à onze mois et 7.000 € pour un CDI d’apprentissage ;

L’aide au contrat de professionnalisation est quant à elle ramenée à un montant allant de 1.000 € pour un contrat d’une durée de six à 11 mois, à 5.000 € pour un contrat en CDI (au lieu de 1.500 € à 7.500 € jusqu’alors) ;

De même, les aides à la pérennisation des contrats en alternance sont diminuées de moitié, passant à :

  • 2.000 € pour une embauche en CDI à temps plein
  • 1.000 € pour une embauche en CDI à temps partiel
  • 1.000 € pour un CDD d’au moins 12 mois à temps plein
  • 500 € pour un CDD d’au moins 12 mois à temps partiel.
Source : Agefiph