Votre statut

Gérants majoritaires : combien allez-vous payer de RSI en 2014 ?

Ajouter aux favoris

Voici les changements intervenus sur le calcul de vos cotisations sociales au 1er janvier et les montants que vous aurez à payer en 2014 selon que vous vous situez dans votre première, votre deuxième ou votre troisième année d'activité (ou plus).

Ce qui a changé au 1er janvier 2014

Cotisations des artisans et commerçants

Retraite de base :

Comme pour les salariés, le taux de la cotisation de retraite de base des artisans et commerçants est relevé à partir du 1er janvier 2014, suite à la réforme des retraites de 2012.

Mais dans le même temps, une partie de la cotisation est déplafonnée.

Il en résulte les modifications suivantes :

  • En 2013, la cotisation était égale à 16,85 % du revenu, celui-ci étant retenu dans la limite du plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS).
  • A partir du 1er janvier 2014, le taux est porté à 16,95 % sur la part du revenu n'excédant pas le plafond annuel de la Sécurité sociale, et à 0,20 % sur la totalité du revenu. Les revenus n'excédant pas le PASS, soit 37.548 € en 2014, sont donc désormais assujettis à un taux global de 17,15 %.
Retraite complémentaire :

Jusqu'ici la cotisation de retraite complémentaire des artisans et commerçants était égale à 7 % de la part du revenu n'excédant pas le plafond annuel de de la Sécurité sociale, et à 8 % de la part supérieure, celle-ci étant retenue dans la limite de trois plafonds annuels.

A partir du 1er janvier 2014, le plafond de la première tranche n'est plus égal au plafond de la Sécurité sociale (37.548 €). Il est fixé par le Conseil d'Administration du RSI à 37.513 €. Il en résulte que la part du revenu assujettie au taux supérieur est plus importante qu'elle ne l'aurait été sans cette modification (et la cotisation est donc plus élevée).

Allocations familiales :

Afin de compenser l'augmentation de la cotisation de retraite de base, le taux de la cotisation d’allocations familiales est ramené de 5,40 % à 5,25 %.

Formation professionnelle :

Jusqu'ici une dispense de paiement de la cotisation formation professionnelle était accordée lorsque le revenu déclaré était inférieur à 13 % du plafond annuel de la Sécurité sociale, soit 4881 € normalement.

Cette disposition s'applique de la même manière pour la cotisation d'allocation familiale et pour la CGS-CRDS.

Mais, à partir du 1er janvier 2014, le plafond à retenir pour l'exonération de la cotisation formation professionnelle n'est plus fixé à  13 % du PASS, soit 4881 €, mais à 4814 €.

Cotisations des professions libérales

Retraite de base :

Par un décret du 28 décembre dernier, les taux de la cotisation de retraite de base des professions libérales ont été relevés comme suit :

  • 10,1 % (au lieu de 9,75 %) sur la part du revenu n'excédant pas 85 % du PASS, soit 31.916 € en 2014 ;
  • 1,87 % (au lieu de 1,81 %) sur la part du revenu comprise entre ce seuil et cinq fois le PASS, soit 187.740 € en 2014.

Par ailleurs, le barème de la cotisation de retraite complémentaire est également relevé.

Montants des cotisations pour 2014

Voici les montants des cotisations que vous aurez à verser selon votre situation :

Fiches pratiques
Modèles de docs

SARL-info ®

Renseignements juridiques illimités par nos experts au téléphone.

En savoir plus 

Agenda

Votre agenda personnalisé avec alertes

en savoir

Votre statut

Deux jours seulement avant son élection, celui qui n'était encore que le leader d'En Marche! a précisé ses intentions à propos de son projet d'adossement du RSI au régime des salariés.

Lire la suite
Votre statut

Rendez-vous annuel incontournable, cette déclaration est à remplir avec la plus grande attention car c’est à partir des informations que vous y aurez portées que le RSI calculera toutes vos charges sociales définitives de l’année passée, ainsi que vos charges provisionnelles de l’année en cours.

Lire la suite
Votre statut

Nouveaux délais de carence pour percevoir ses I.J., instauration d'un mi-temps thérapeutique indemnisé pour les non salariés, nouvelles conditions pour bénéficier des indemnités maternité... ce sont les nouveautés d'un décret qui vient d'être publié.

Lire la suite