Social

Elections présidentielles et législatives : les salariés qui travaillent le dimanche doivent pouvoir aller voter.

Ajouter aux favoris

C'est une nouvelle disposition issue de la loi Macron d'août 2015 : lorsqu'ils travaillent le jour d'un scrutin national ou local, l'employeur doit prendre toute mesure nécessaire pour permettre aux salariés d'exercer personnellement leur droit de vote.

Ceci vaut dans toutes les entreprises, quel que soit leur effectif.

L'employeur ne peut pas exiger, par exemple, que le salarié vote par procuration ou par correspondance. Il doit le laisser quitter son lieu de travail le temps d’aller voter (ce qui ne l'empêche pas, le cas échéant, de mettre en place un roulement entre les salariés).

En outre, le salarié n'a aucun justificatif à fournir à son retour.

Source : Article L3132-26-1 du code du travail.

Social

Réforme du droit du travail, report du prélèvement à la source, hausse de la CSG, assurance chômage pour les non salariés : le calendrier prévisionnel de toutes ces mesures est désormais connu.

Lire la suite
Social

Normalement, le code du travail interdit expressément de laisser les salariés prendre leur repas dans des locaux affectés au travail. Mais à partir du 1er janvier prochain, la réglementation sera un peu plus souple à ce sujet.

Lire la suite
Social

C'est l'un des derniers cadeaux empoisonnés offerts aux employeurs par décret par le précédent gouvernement juste avant qu'il démissionne...

Lire la suite