Fiscal

17 février : n'oubliez pas la déclaration annuelle des dividendes et autres revenus d'associés !

Ajouter aux favoris

Bonne nouvelle : il n'y a rien à payer ! Mais il ne faudrait pas négliger pour autant cette déclaration annuelle (également appelée IFU). Non seulement pour éviter des amendes importantes, mais aussi parce que chacun de vos associés devra en joindre un exemplaire à sa propre déclaration de revenus.

Cette déclaration doit être produite au plus tard pour le 17 février prochain si votre société a versé des dividendes ou des intérêts sur les comptes courants d'associés l'année dernière, ou encore si l'un de vos associés a cédé tout ou partie de ses parts sociales.

Elle est d'autant plus importante que l'un de ses feuillets doit être remis aux associés bénéficiaires des dividendes, afin qu'ils le joignent à leur propre déclaration de revenu pour bénéficier de l'abattement de 40 %.

En outre, son défaut de production peut peut être sanctioné par une amende égale à 50 % des sommes non déclarées.

Enfin, de nombreux changements étant intervenus cette année, compte tenu du nouveau régime fiscal et social des dividendes notamment, mieux vaut ne pas attendre le dernier moment (d'autant plus que, là encore, tout retard est sanctionné par une amende forfaitaire de 150 € !).

Voici tout ce qu'il faut savoir au sujet de cette déclaration importante et comment la remplir :


Fiscal

Bonne nouvelle : il n'y a rien à payer ! Mais il ne faudrait pas négliger pour autant cette déclaration annuelle. Elle doit être produite dès lors que vous avez versé des dividendes ou des intérêts sur un compte courant d'associé en 2015.

Lire la suite
Fiscal

Bonne nouvelle : il n'y a rien à payer ! Mais il ne faudrait pas négliger pour autant cette déclaration annuelle (également appelée IFU). Non seulement pour éviter des amendes importantes, mais aussi parce que chacun de vos associés devra en joindre un exemplaire à sa propre déclaration de revenus.

Lire la suite
Fiscal

Bonne nouvelle : il n'y a rien à payer ! Mais il ne faudrait pas négliger pour autant cette déclaration annuelle (également appelée IFU). Non seulement pour éviter des amendes, mais aussi parce que chacun de vos associés devra en joindre un exemplaire à sa propre déclaration de revenus.

Lire la suite