Fiscal

Transports : le nouveau taux de remboursement des taxes sur le carburant

Ajouter aux favoris

Le nouveaux taux de remboursement de la TCIPE vient d'être fixé pour le 1er semestre 2014.

Sous certaines conditions, les entreprises de transport routier de marchandises et de transport en commun de voyageurs bénéficient, sur une base forfaitaire, du remboursement partiel de la taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques (TICPE), assise sur leur consommation réelle de gazole au cours d'un semestre, utilisée pour les besoins de leur activité professionnelle.

Pour ce qui concerne le 1er semestre 2014, le taux moyen forfaitaire remboursable est fixé à 4,89 € par hectolitre de gazole (au lieu de 4,74 € pour le deuxième trimestre 2013).

Rappels pratiques

La demande de remboursement doit être déposée a posteriori sur la base de la consommation réelle de carburant (et non pas d'une estimation de consommation moyenne), au plus tard dans les 3 ans qui suivent.

La demande doit être établie pour chaque véhicule et adressée en deux exemplaires au bureau des douanes.

Plusieurs demandes relatives à des semestres différents peuvent être déposées en même temps.

Les formulaires à utiliser sont les suivants :

Le nombre de litres doit y être indiqué sans décimale.

Source : Arrêté du 5 juin 2014, J.O. du 4 juillet.

 


Fiscal

Sur simple demande de l'Administration, les entreprises sont désormais tenues (sous peine d'une amende de 5.000 €) de lui transmettre une copie de leur comptabilité informatisée. Cette nouvelle forme de contrôle fiscal, appelée "examen de comptabilité", a été instituée par la récente loi de finances rectificative pour 2016.

Lire la suite
Fiscal

Les sociétés situées dans certaines zones urbaines en difficulté peuvent, sous conditions, bénéficier d'une exonération temporaire de cotisation foncière des entreprises (CFE). Celle-ci ne s'applique toutefois que dans la limite d'un plafond qui vient d'être revalorisé.

Lire la suite
Fiscal

La taxe qui, en Ile-de-France, frappe les bureaux ou les locaux commerciaux, ainsi que les surfaces de stationnement ou de stockage, doit être versée avant le 1er mars prochain. Et comme une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule, non seulement elle est augmentée cette année d'une surtaxe sur les parkings, mais en plus elle n'est plus déductible...

Lire la suite