La salarié qui postule pour acquérir la nationalité française a droit à un congé

Ajouter aux favoris

Tout salarié a le droit de bénéficier, sur justification, d’un congé non rémunéré d’une demi-journée pour assister à sa cérémonie d’accueil dans la citoyenneté française (Art. L.225-28 nouveau du code du travail, créé par la loi n° 2007-1631 du 20 novembre 2007, J.O. du 21).


Lire la suite

Cette prime est en effet prévue par plusieurs conventions collectives dont, par exemple, celle des Bureaux d’études et Sociétés de conseils (dite “Convention Syntec”).

Lire la suite

Lire la suite