EURL aux BIC : le barème de vos frais de carburant est en baisse

  • Article publié le 29 mars 2021

L'associé unique d'une EURL aux BIC peut déduire les frais d'essence qu'il a supportés tout au long de l'année pour se rendre de son domicile à son lieu de travail. Mais pour 2020, ce sera un peu moins...

L'associé d'une EURL qui n'a pas opté pour l'impôt sur les sociétés et qui réalise des BIC n'est pas autorisé à utiliser le barème des prix de revient kilométrique de l'Administration pour estimer ses frais de voiture personnelle (contrairement à celui qui réalise des BNC).

Il ne peut en effet déduire que ses seuls frais réels et justifiés.

Néanmoins, il est autorisé à déduire de son résultat fiscal (c'est-à-dire de son revenu imposable) ses frais de carburant exposés pour se rendre de son domicile à son lieu de travail au moyen de son véhicule personnel (voiture ou moto), et il peut à cet effet utiliser des barèmes spécifiques dits « barèmes des frais de carburant » (sous réserve bien sûr que ces frais n'aient pas déjà été pris en charge par sa société).

S'agissant de vos frais supportés en 2020, les nouveaux barèmes sont désormais connus et, selon que vous utilisez une voiture ou une moto, vous pouvez les retrouver dans nos fiches pratiques :

L'associé d'une EURL qui a opté pour l'impôt sur les sociétés n'est pas autorisé quant à lui à déduire ces mêmes frais. Ils sont en effet réputés être déjà couverts par la déduction de 10 % dont il bénéficie sur son revenu imposable.
Source : BOFIP, actualisation du 24 mars 2021.