Commercial

Restauration : la mention « Fait maison » revue et clarifiée

Ajouter aux favoris

Carole DELGA, secrétaire d’Etat chargée du Commerce a annoncé une révision et une clarification du décret du 11 juillet 2014 instituant la mention « Fait maison » dans les établissements de restauration commerciale ou de vente à emporter de plats préparés.

Le but est de rendre le dispositif «Fait maison» plus simple et plus clair pour tous. A cet effet, quatre évolutions majeures sont prévues :

Une nouvelle définition des plats faits maison

Selon la définition actuelle, la mention « Fait maison » ne peut s'appliquer qu'aux produits alimentaires n'ayant subi aucune modification importante, y compris par chauffage, marinage, assemblage ou une combinaison de ces procédés... sachant toutefois que les produits épluchés (à l'exception des pommes de terre), pelés, tranchés, coupés, découpés, hachés, nettoyés, désossés, dépouillés, décortiqués, taillés, moulus ou broyés, fumés ou salés ; ou encore réfrigérés, congelés, surgelés, conditionnés sous vide, sont également admis.

Selon la nouvelle définition en revanche, la mention « Fait maison » ne pourra être utilisée que pour les seuls plats élaborés à partir de produits crus transformés sur place, c’est-à-dire non cuits ou non dénaturés par quelque procédé que ce soit.

En d'autres termes, les produits surgelés ne sont plus admis.

Quelques exceptions

Les seules exceptions à la nouvelle règle ci-dessus concernent les produits que le consommateur ne s’attend pas à ce qu’ils soient confectionnés sur place, tels que les pâtes, les fromages, le pain.

Mais à cet égard, la pâte feuilletée devra dorénavant être cuisinée par le restaurateur pour porter la mention «Fait maison ».

Exclusion des produits de marque

Lorsque le restaurateur utilise un produit d’une marque de renom, le plat ne pourra pas être dit «Fait maison». Il devra d'ailleurs être précisé l’utilisation de ce produit de marque.

Au choix de l'établissement

Désormais, la phrase «les plats ‘Faits maison’ sont élaborés sur place à partir de produits bruts» pourra ne figurer que sur les cartes des restaurants souhaitant mettre en avant les plats «Fait maison».

Un décret modificatif devrait paraître prochainement afin d'officialiser ces modifications.

Source : communiqué ministériel du 9 avril 2015.

 

Fiches pratiques
Modèles de docs

795
fiches

Pour répondre à tous les besoins du gérant de Sarl

Voir toutes les fiches pratiques

240
docs

Pour répondre à tous les besoins du gérant de Sarl

Voir tous les modèles de docs

SARL-info ®

Renseignements juridiques illimités par nos experts au téléphone.

En savoir plus 

Agenda

Votre agenda personnalisé avec alertes

en savoir