2 techniques pour payer moins d’impôts : 1° - les amortissements

Ajouter aux favoris

D’une façon générale, tous les biens acquis par une société, qui ne sont pas destinés à être revendus et qui ne constituent pas des frais généraux, ne sont pas déductibles lors de leur achat. Mais leur dépréciation peut en revanche être constatée en comptabilité par le biais des amortissements, lesquels peuvent donc constituer un moyen d’influer sur le résultat fiscal de la société.


Les catégories de fiches
Pour répondre à tous vos besoins


Social
Commercial
Economie
Fiscal
Juridique
Aides
Votre statut

SARL-info ®

Renseignements juridiques illimités par nos experts au téléphone.

En savoir plus 

Agenda

Votre agenda personnalisé avec alertes

en savoir


Les provisions présentent, d’un point de vue fiscal, un intérêt indéniable puisque, dès lors qu’elles remplissent les conditions propres à leur propre déductibilité, elles diminuent le résutlat d’un exercice sans pour autant avoir représenté une dépense immédiate pour l’entreprise.

Lire la suite

En principe, l’Administration ne peut pas s’immiscer dans la gestion d’une entreprise. En particulier, elle ne peut pas remettre en cause le montant de ses dépenses dès lors que celles-ci sont justifiées par des pièces probantes et qu’elles sont exposées dans l’intérêt de l’exploitation. Toutefois, certaines dépenses dérogent à ce principe et font l’objet d’une surveillance toute particulière de la part du fisc, celui-ci se réservant même le droit d'en refuser la déductibilité.

Lire la suite

Autrefois réservée aux seules SARL constituées entre membres d'une même famille, la possibilité d’opter pour le régime fiscal des sociétés de personnes – c’est-à-dire la possibilité de choisir le régime de l’impôt sur le revenu plutôt que celui de l’impôt sur les sociétés –, est désormais ouverte à toutes les SARL dès lors qu'elles répondent à certaines conditions.

Lire la suite