Fiscal

Sociétés bénéficiant de la franchise de TVA : attention aux limites de chiffre d'affaires pour 2016 !

Ajouter aux favoris

Pour les sociétés qui bénéficient de la franchise de TVA, plus la fin de l'année approche, plus le risque de franchissement des limites de chiffres d'affaires se fait sentir. Voici ce qu'il faut savoir et ce qu'il faut faire dans le cas où cela vous arriverait...

Rappel des limites de chiffre d'affaires

En ce qui concerne les livraisons de biens, les ventes à consommer sur place et les prestations d’hébergement, le seuil légal d’application de la franchise en base en 2016 est fixé à 82.200 €, et le seuil de tolérance à 90.300 €.

Pour les prestations de services, le seuil légal est fixé à 32.900 €, et le seuil de tolérance à 34.900 €.

Remarques : il existe également une limite spécifique pour les avocats (42.600 €). Par ailleurs, lorsque l'activité d'un assujetti se rattache à la fois aux deux catégories d'opérations, c'est-à-dire lorsqu'il réalise d'une part des livraisons de biens et d'autre part des services, le régime de la franchise ne lui est applicable que s'il n'a pas réalisé au cours de l'année civile précédente un chiffre d'affaires global supérieur à la limite de 82.200 € et un chiffre d'affaires afférent à des prestations de services, autres que des ventes à consommer sur place et des prestations d'hébergement, supérieur à 32.900 €

Franchissement des seuils avant la fin de l'année

Pour ce qui concerne les ventes de biens ou les prestations de services, le régime de la franchise en base continue à s’appliquer sans aucune formalité tant que le chiffre d’affaires réalisé au cours de l’exercice ne dépasse pas les limites respectives de 82.200 € ou de 32.900 €.

En revanche, en cas de franchissement de ces limites en cours d'année, la TVA peut être due dès le 1er janvier suivant, voire... dès le 1er jour du mois de dépassement.

Vous trouverez tous les détails à ce sujet dans notre fiche pratique :


Fiscal

Alors qu'ils étaint gelés depuis trois ans, voici les nouveaux seuils de chiffre d'affaires que les entreprises ne devront pas dépasser en 2017 pour continuer à bénéficier du régime de la franchise en base de TVA ou du réel simplifié.

Lire la suite
Fiscal

Sur simple demande de l'Administration, les entreprises sont désormais tenues (sous peine d'une amende de 5.000 €) de lui transmettre une copie de leur comptabilité informatisée. Cette nouvelle forme de contrôle fiscal, appelée "examen de comptabilité", a été instituée par la récente loi de finances rectificative pour 2016.

Lire la suite
Fiscal

Nouveaux plafonds d'amortissement, déduction partielle de la TVA sur l'essence, nouveaux cas d'exonération de TVS, telles sont les trois nouveautés qui concernent les voitures de sociétés à partir de cette année.

Lire la suite