SMIC : un relèvement anticipé de 2 % à partir du 1er juillet

  • Article publié le 26 juin 2012

C'est officiel : le SMIC augmente de 2 % à partir du 1er juillet, dont 1,4 % au titre de l'inflation, et 0,6 %  à titre de « coup de pouce » du gouvernement. Gain net pour le salarié : un peu plus de 20 € par mois. Surcoût pour l'employeur : près de 45 € par mois et par salarié.

1.425,70 € brut par mois pour le salarié...

Compte tenu de ce relèvement, le taux horaire devrait passer de 9,22 € actuellement à 9,40 €.

Pour un salarié effectuant 35 heures par semaine, soit 151,67 heures par mois, son salaire brut mensuel va passer de 1.398,40 € à 1.425,67 €

Son salaire net va se situer quant à lui aux alentours de 1.040 € (variable selon les secteurs d'activité), en augmentation d'un peu plus de 20 € par mois en moyenne.

Près de 2.000 € pour l'employeur

Pour l'employeur, le coût total d'un salarié au SMIC, charges patronales comprises, s'élèvera désormais à 1.992,15 € par mois pour un horaire hebdomadaire de 35 h. Le surcoût est donc de 44,56 € par mois et par salarié.

Toutefois, si le salarié est payé exactement au SMIC et s'il ouvre droit à la « Réduction Fillon », le coût mensuel pour l'employeur est ramené à 1.591,53 €.

Un à-valoir sur la revalorisation du 1er janvier 2013

Selon le Code du travail, le SMIC n'est en principe revalorisé qu'une fois par an, au 1er janvier, à moins que l'inflation annuelle excède 2 %, ce qui n'est pas le cas actuellement.

Ce relèvement au 1er juillet intervient donc par anticipation, comme l'a confirmé le  ministre du travail, ce qui signifie qu'il viendra en principe en déduction de celui du 1er janvier 2013.

Source : Décret n° 2012-828 du 28 juin 2012, J.O. du 29.