Fiscal

Nouvelles sociétés : n'oubliez pas de déposer votre demande d'exonération de CFE avant le 31 décembre !

Ajouter aux favoris

Si vous avez créé votre société au cours de cette année 2011, vous devez souscrire, d'ici le 31 décembre prochain, une déclaration relative à la CFE (ex taxe professionnelle). Une formalité à ne pas négliger car c'est également via cette déclaration que, le cas échéant, vous pourrez demander à être exonéré de cette taxe pour l'année prochaine.

Déclaration CFE

Une entreprise qui a créé ou acquis un établissement au sein duquel elle exerce une activité taxable à la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) doit souscrire au plus tard le 31 décembre de la même année, une déclaration dite « initiale » ou « provisoire ».

Cette déclaration servira notamment à établir les éléments d’imposition de votre CFE 2012. En principe, vous avez dû recevoir l’imprimé fiscal à utiliser (n°1447 CK) en début de mois. A défaut, il vous appartient de vous le procurer vous-même et, dès lors qu'il n'est plus nominatif, il porte le n° 1447 C.

Nota : les sociétés qui, à l'inverse, ont cédé un établissement en 2011, doivent également le déclarer à leur service des impôts d'ici le 31 décembre prochain, mais cette fois-ci sur papier libre (sauf s'il s'agissait d'une cession partielle, auquel cas il faudrait souscrire, également avant le 1er janvier 2012, une déclaration rectificative n° 1447 M).

Demande d'exonération de CFE pour 2012

Comme c'était déjà le cas pour la défunte taxe professionnelle, il existe de nombreux dispositifs d'exonération de la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE). Citons par exemple :

Mais attention, ces exonérations doivent avoir été votées par les collectivités locales et, en plus, elles ne sont pas accordées d'office.

Sur demande uniquement !

Quelle que soit l'exonération à laquelle vous avez droit, il vous appartient de la demander.

Mais pour une fois, c'est relativement simple puisqu'il vous suffit de compléter à cet effet le cadre D de la déclaration évoquée ci-dessus et à déposer d'ici le 31 décembre prochain (n° 1447 C ou 1447 CK selon le cas).

Néanmoins, s'agissant de l'exonération applicable dans les Zones de Revitalisation Rurales (ZRR), une déclaration complémentaire (n° 1465) devra être produite à l'appui de la précédente.

Sur le même thème lire également :


Fiscal

Sur simple demande de l'Administration, les entreprises sont désormais tenues (sous peine d'une amende de 5.000 €) de lui transmettre une copie de leur comptabilité informatisée. Cette nouvelle forme de contrôle fiscal, appelée "examen de comptabilité", a été instituée par la récente loi de finances rectificative pour 2016.

Lire la suite
Fiscal

Les sociétés situées dans certaines zones urbaines en difficulté peuvent, sous conditions, bénéficier d'une exonération temporaire de cotisation foncière des entreprises (CFE). Celle-ci ne s'applique toutefois que dans la limite d'un plafond qui vient d'être revalorisé.

Lire la suite
Fiscal

La taxe qui, en Ile-de-France, frappe les bureaux ou les locaux commerciaux, ainsi que les surfaces de stationnement ou de stockage, doit être versée avant le 1er mars prochain. Et comme une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule, non seulement elle est augmentée cette année d'une surtaxe sur les parkings, mais en plus elle n'est plus déductible...

Lire la suite