Le mandat d’un commissaire aux comptes nommé volontairement ne peut pas être rompu par anticipation

Ajouter aux favoris

Les Sarl ne sont tenues d’avoir un commissaire aux comptes que si deux des trois seuils suivants sont dépassés :

  • chiffre d’affaires : 3,1 millions d’euros ;
  • total du bilan : 1,55 million d’euros ;
  • nombre de salariés : 50.

Cependant, même si ces seuils ne sont pas atteints, les associés peuvent décider d’en nommer un volontairement. Mais dans ce cas, attention : le Haut Conseil du Commissariat aux Comptes vient de faire savoir que tout commissaire aux comptes est nommé pour une durée minimale de 6 exercices, quel que soit le fondement de sa nomination.

Il s’appuie pour cela sur l’article L.823-3 du Code de commerce, qui fixe cette durée et qui ne fait aucune distinction entre les cas de nomination légale et le cas de nomination volontaire (H3C, Avis n° 2011-07 du 7 avril 2011).

Fiches pratiques
Modèles de docs

791
fiches

Pour répondre à tous les besoins du gérant de Sarl

Voir toutes les fiches pratiques

240
docs

Pour répondre à tous les besoins du gérant de Sarl

Voir tous les modèles de docs

SARL-info ®

Renseignements juridiques illimités par nos experts au téléphone.

En savoir plus 

Agenda

Votre agenda personnalisé avec alertes

en savoir