Votre statut

L'aide à l'embauche PME peut être versée pour l'embauche d'un associé, d'un cogérant, ou même du Gérant

Ajouter aux favoris

Tout comme l'aide à l'embauche du premier salarié, l'aide de 4.000 € en faveur des PME peut être versée en cas d'embauche du Gérant lui-même, d'un cogérant, ou d'un associé.

Depuis le 18 janvier dernier, les entreprises de moins de 250 salariés qui embauchent un salarié dont la rémunération brute est inférieure ou égale au SMIC majoré de 30 % (soit 1.906 € brut par mois pour 35 heures par semaine) peuvent bénéficier d'une aide de 4.000 €, versée sur deux ans à raison de 500 € par trimestre.

Cette aide est susceptible d'être versée dans les cas suivants :

  • embauche en CDI,
  • embauche en CDD d'au moins 6 mois,
  • transformation d’un CDD en CDI,
  • conclusion d'un contrat de professionnalisation d’une durée d'au moins 6 mois.

Cependant, selon les précisions qui ont été apportées par le ministère du travail à ce sujet, cette aide peut également être versée lorsque le Gérant est minoritaire et qu'il cumule un contrat de travail avec sa fonction au sein de la société, ou encore pour l'embauche d'un cogérant ou d'un associé.

Mais bien entendu, le contrat de travail de ces personnes doit pouvoir être reconnu comme tel, ce qui signifie qu'il doit être réel et exercé dans un réel état de subordination.

Source : Ministère du travail

Pour aller plus loin, lire également :


Votre statut

Dans l'incapacité totale d'exercer ses fonctions pour cause de maladie, un Gérant se voit refuser sa rémunération par ses associés. Qu'en pensent les juges ?

Lire la suite
Votre statut

Si le projet de réforme est maintenu en l'état, les Gérants minoritaires ou égalitaires de SARL pourraient bien figurer parmi les grands perdants de la hausse de la CSG annoncée par le nouveau gouvernement.

Lire la suite
Votre statut

Même si son montant ne change pas d'une année sur l'autre, la rémunération du Gérant doit parfois être (ré)approuvée chaque année.

Lire la suite